Fêtes et manifestations

Julien Vignikin – Les Clés

Jusqu'au 12 novembre 2022

VILLENEUVE-SUR-YONNE

Série inédite « Les Clés » de Julien Vignikin.

Lire plus
Julien Vignikin, plasticien international, né en 1966, a choisi de présenter au Musée-Galerie Carnot la série inédite « Les Clés » dans la poursuite de sa série « Les Croix ». Cette mise en exergue de l’envers du décor, car les clés sont aussi les morceaux de bois qui maintiennent les cadres des toiles, nous poussent à nous poser la question de la croyance à plus d’un titre. D’autant que l’artiste intercale en contrepoint de ses toiles abstraites, des représentations parmi les plus christiques de ses portraits, qui entremêlent influence de la culture urbaine occidentale et symboles tutélaires africains.
Se pose alors les interrogations : devons-nous croire ce que nous voyons ? et celle cruciale d’une foi dans un avenir commun comme d’un patrimoine, de notre fraternité. Car c’est ce qu’offre à voir en filigrane son œuvre tissée de correspondances entre Europe et Afrique et traversée par des fulgurances de couleurs. Ses toiles autant de sésames qui ouvrent la porte sur ses racines culturelles et expriment la nécessité de s’entendre. Sa série « Masques » à partir de douves de tonneaux des vignobles bourguignons lui avait permis de revisiter le masque africain et d’entrelacer ses influences.
Aujourd’hui, si ses sculptures issues de rebuts informatiques ont autant de poids, comme ici « Le penseur I-monde » (2017), c’est que les questions de l’obsolescence programmée, de la surconsommation et de la course aux ressources de métaux rares nécessaires à tout objet technologique, ne se posent pas exactement de la même façon sur l’un ou l’autre continent.
Il y a là comme une symbolisation de la force que nous pouvons tirer de nos échanges entre humains. Ce qui dans les circonstances actuelles tant sociales, pandémiques que climatiques, nous rappellent que l’important n’est pas tant nos singularités mais bien de dépasser celles-ci dans un effort collectif. Et si finalement l’Art était Tout-puissant et devait par sa nature même contribuer à nous rapprocher les uns des autres et nous permettre de tisser autrement du lien ?
Franco-béninois, après l’école nationale des Beaux-Arts de Dijon, Julien Vignikin a complété son cursus créatif avec une formation d’infographiste à la CETEC-Info à Paris.
Parmi ses dernières expositions personnelles
• 2019 AKAA (Paris) Solo Show Galerie Vallois
• 2018 Galerie de le Passerelle (89 Auxerre France)
• 2015 Workshop Beaux-Arts de Dijon (21 Dijon France) Exposition Faculté des Beaux-Arts de Séville (Résidence, Espagne)
• 2014 Exposition Musée Dapper (Paris) du 14 octobre 2014 au 12 juillet 2015

Types

  • Exposition
  • Art et spectacle
  • Culture et tradition
  • Artisanat
  • Peinture
  • Sculpture
  • Autre thème culturel

Tarifs

Type Min. Max. Complément
Gratuit

Date

Du samedi 10 septembre au samedi 12 novembre, du mardi au samedi de 14 à 17 h et sur rendez-vous.

Ouvert du 10/09/2022 au 12/11/2022