Munis de votre smartphone, le géocaching vous permet de découvrir le patrimoine et de nouveaux lieux lors de vos escapades touristiques. En famille, entre amis, ou seul, rejoignez la communauté de géocacheurs et surtout restez discrets lors de vos découvertes !

Le Géocaching, késako ?

Téléchargez gratuitement l’application mobile Géocaching sur votre téléphone et autorisez la géolocalisation. Ensuite, sélectionnez une géocache affichée sur la carte de votre écran, et tentez de la trouver.
Nichées dans des petits recoins, les géocaches prennent différentes formes (petites boites, récipients étanches, petites pochettes). Présentes tout autour de vous, elles ne sont cependant pas toujours évidentes à trouver. Il vous faudra ouvrir grand les yeux et les chercher grâce aux indices délivrés par l’application.
Une fois la géocache trouvée, n’oubliez pas de la remettre à sa place et d’inscrire votre nom au registre de la cache, afin de compléter la liste des explorateurs !

Où faire du géocaching dans l’Yonne ?

Sachez qu’il est possible de faire du géocaching partout dans l’Yonne et ailleurs dans le monde, mais voici déjà quelques pistes pour changer de perspectives lors de vos escapades icaunaises, à la ville ou à la campagne !

  • Dans la ville d’Auxerre sur les pas de Cadet Roussel

De la place Saint-Nicolas jusqu’au parc de l’arbre sec (et même au-delà), les nombreuses cachettes vous permettront d’arpenter une bonne partie de la ville d’Auxerre et de découvrir ses monuments emblématiques. Et hop, vous aurez fait vos 10 000 pas sans même vous en rendre compte !

  • À la campagne sur les pas de Colette en Puisaye

Une bonne partie des caches a été répartie par l’Office de Tourisme de Puisaye-Forterre, dans le but de découvrir de manière ludique le territoire et sortir des sentiers battus. Mettez vos sens en éveil et faites preuve d’imagination car certaines d’entre-elles relèvent du génie !

  • À Sens, sur les traces d’un chef Gaulois

Lors de votre visite du centre-historique de Sens, osez déambuler dans les petites ruelles de la ville pour découvrir les quelques géocaches dont celle qui se trouve au pied de la Cathédrale Saint-Étienne.

  • À la réserve de Bas-Rebourseaux en attendant l’arrivée des oiseaux migrateurs

Dans la réserve de Bas-Rebourseaux, plusieurs caches se situent prés de la mare et du site d’observation. Une bonne manière de patienter et de s’occuper tout en guettant l’arrivée des oiseaux.

  • À Montréal, en plein cœur d’un village médiéval

Le petit bourg de Montréal affiche de nombreuses caches pour vous faire découvrir les petits recoins du village. Vieilles pierres apparentes et ruelles étroites, Montréal constitue un terrain de recherche vaste et défiant. Alors prêts à relever le défi ?

  • Le long du canal de Bourgogne

À Tonnerre, autour de la mystèrieuse Fosse Dionne ou bien tout près des châteaux Renaissance, enfourchez votre vélo et commencez votre rallye pour retrouver un maximum de geocaches !  

  • À Joigny, ville d’art et d’histoire

Des maisons à pans de bois du centre-ville au quai de l’Yonne, les geocaches de Joigny vous font découvrir les coins incontournables de la cité maillotine ! À vos marques, prêts, partez !

Vous aimerez aussi