30 secondes pour ramener ta science

Pour satisfaire sa curiosité ou épater les copains en rentrant de week-end, on vous livre cinq adresses à placer dans les dîners !

Le père du dictionnaire est né à Toucy, il y a 200 ans !

Enfant curieux, Pierre Larousse devient instituteur quelques temps dans son village natal avant de s’installer à Paris. Sa boulimie de savoir le conduit à compiler des milliers de fiches qui serviront à la réalisation de son premier dictionnaire de la langue française en 1856.

Associé à Augustin Royer, il fonde la maison d’édition que nous connaissons tous et publient ensemble l’ancêtre du Petit Larousse. Succès immédiat.

Fontenoy ou le partage de l’empire de Charlemagne

On l’a tous appris en classe, l’empire de Charlemagne s’étendait de la Baltique à l’Adriatique. Mais l’unité de l’empire ne survivra pas au décès de « l’empereur à la barde fleurie ».

En prélude au partage du gigantesque territoire qu’il avait réussi à conquérir, ses petits-fils se livrent bataille à Fontenoy, dans l’Yonne en 841. Un monument commémore le lieu de ce combat infernal, et le musée de la Bataille, nous éclaire sur les forces en présence. Un souvenir lointain, mais auquel on doit la naissance des grands États modernes d’Europe.

Maulnes, l’unique château pentagonal de France

Château de Maulnes

Imaginé en 1566, l’édifice abrite un étonnant puits central autour duquel s’enlace un escalier de pierre. Sa forme pentagonale est unique en France, puisque le seul autre édifice répertorié en Europe est la Villa Farnèse à Caprarola, en Italie. Le jeu subtil de la lumière et de l’eau à travers le puits, ses grandes ouvertures, sa terrasse au sommet, ses bains résolument modernes pour l’époque, son nymphée, en font une de ces grandes architectures utopiques qui marquent l’imagination.

L’hôtel de Ville de Paris construit en pierre d’Aubigny

Richesse du sous-sol icaunais, la pierre y a été exploitée pendant plus de 2 000 ans. Celle des carrières d’Aubigny fut utilisée pour la construction de nombreux bâtiments bourguignons et parisiens comme l’Hôtel de ville, l’Opéra Garnier ou encore les piles de base de la Tour Eiffel. Ici, les hommes ont façonné les carrières, à la seule force de leurs bras et avec pour outils, aiguilles et coins de bois. Ils ont laissé les traces noires de leurs lampes à huile et une exceptionnelle empreinte en damier qui recouvre les murs et la voûte de la carrière. Splendide !

Boutissaint : Premier Parc de Vision français

Créé il y a 50 ans, le parc animalier de Boutissaint, est un vaste domaine forestier de 400 hectares. L’endroit idéal pour observer cerfs et sangliers en pleine forêt. Le meilleur moment pour venir ?

Assurément septembre et octobre, à la saison des amours. Dans tout le parc, le brame des cerfs, qui tentent de séduire les biches, résonne. Un cri rauque très impressionnant !