Le Tonnerrois et le Florentinois

Barre à bâbord, matelot !
Cap sur la voie royale du canal de Bourgogne.

Long de 242 km, il promet un itinéraire riche et contrasté ; une campagne vallonnée et émaillée de sites remarquables. Autour, l’eau court partout, chatouillant les vignes, côtoyant les forêts et jaillissant en sources multiples, çà et là, afin d’alimenter de très beaux lavoirs de pierre.

Voici la Fosse Dionne, à Tonnerre !
Intrigante et mystérieuse, elle a fait naître de nombreuses légendes….

Aux alentours d’Ancy-le-Franc, ils se multiplient : Villiers-les-Hauts, Argenteuil-sur-Armançon ou encore Chassignelles vous guident sur les pas des lavandières d’autrefois.

Côté villes se dévoile Saint-Florentin, charmante bourgade illuminée par les lumières de la Champagne et bordée par les forêts d’Othe et de Pontigny.

Plus loin, « la petite Venise bourguignonne » réchauffe en son cœur l’Hôtel-Dieu, édifice au toit interminable où Marguerite de Bourgogne dispensait soins et réconfort dès le XIIIe siècle. Puis, lové dans les boucles du Serein, Noyers dévoile le charme de ses ruelles pavées et maisons à pans de bois à qui cherche une promenade pittoresque.

Aussi, de magnifiques châteaux témoignent de l’art Renaissance : le joyau italien d’Ancy-le-Franc, Tanlay et ses fresques surprenantes, l’élégant château de Nuits et Maulnes, pentagone énigmatique.