Organismes et entreprises

Chichée

En plein cœur de la vallée du Serein et à une portée de flèches de Chablis, Chichée offre l’image d’un village pittoresque, dans la pure tradition bourguignonne : une rue principale, bordée de vieilles bâtisses dont les façades en “pierres apparentes” supplantent avantageusement les façades crépies, d’où partent des ruelles, des impasses desservant maisons et granges implantées sur des caves voutées où il fait bon déguster, en présence des viticulteurs locaux, les excellents crus du terroir.

Lire plus
En plein cœur de la vallée du Serein et à une portée de flèches de Chablis, Chichée offre l’image d’un village pittoresque, dans la pure tradition bourguignonne : une rue principale, bordée de vieilles bâtisses dont les façades en “pierres apparentes” supplantent avantageusement les façades crépies, d’où partent des ruelles, des impasses desservant maisons et granges implantées sur des caves voutées où il fait bon déguster, en présence des viticulteurs locaux, les excellents crus du terroir.

La commune de Chichée s’étend sur 1880 hectares dont environ 350 hectares de vignes en appellation dont trois premiers crus : Vosgros et Vaugiraut sur la rive gauche du Serein et l’historique Vaucoupin sur la rive droite, qui produisent des vins remarquables, de grande renommée nationale et internationale.

En premier lieu, on distingue l’église Saint Martin des XVe et XVIe siècles, malheureusement non classée à l’inventaire des monuments historiques malgré sa remarquable unité. Le clocher, haut de 35 mètres, dominant le village est garni de quatre fenêtres ogivales à meneaux. Les bases ont été murées autrefois, en temps de guerre, avec chacune deux ouvertures en meurtrières. A l’intérieur, on peut notamment distinguer une chaire du XVIIIe siècle, œuvre d’un artiste tonnerrois, un Christ couronné en noyer du XVe siècle.

Face à l’église, s’étend en pente douce, la grande place de la Mairie - Ecole datant de 1897. L’édifice remarquable par sa qualité et son ampleur provoque étonnement et admiration des esthètes.

Enfin endroit idyllique pour passer d’agréables journées, le Pâtis, au bord du Serein, arboré à souhait, permet outre les promenades ombragées, de s’adonner au plaisir de la boule lyonnaise sur des terrains spécialement aménagés à cette discipline, à la pétanque, à la lecture, aux jeux de plein-air, etc. De l’autre côté du Serein, l’Aire de Saint-Vincent, aire de repos et d’accueil permet, outre des jeux pour enfants (toboggan, balançoire...) de déjeuner, dîner, pique-niquer au bord de l’eau, grâce à un barbecue fixe. Ce site incite aussi au plaisir de la pêche dans un cadre enchanteur. En outre, un panneau d’informations, comportant la carte des circuits de randonnées pédestres, propose de découvrir d’autres sites et panoramas exceptionnels.

Par ailleurs Chichée bénéficie dans le cadre agréable du Pâtis, d’une salle polyvalente - avec cuisine professionnelle aménagée - permettant d’organiser les réceptions de toutes natures, avec parking assuré.

Types

  • Communes