Organismes et entreprises

Gy l’Evêque

A l'emplacement d'une villa romaine (Giacus), ont été trouvés les restes d'un four et des statues. Au Moyen Age, une forteresse protégeait les terres des évêques d'Auxerre des incursions venues du sud. Construit à partir de 1854, le lavoir fait songer à un cloître. A l'arrivée, l'eau est déviée d'un côté vers l'abreuvoir, de l'autre vers le lavoir. En face de l'église, le monument aux morts porte deux inscriptions : du côté sud, Guerre à la guerre ; du côté nord, Paix entre tous les peuples.

Lire plus
A l'emplacement d'une villa romaine (Giacus), ont été trouvés les restes d'un four et des statues. Au Moyen Age, une forteresse protégeait les terres des évêques d'Auxerre des incursions venues du sud. Construit à partir de 1854, le lavoir fait songer à un cloître. A l'arrivée, l'eau est déviée d'un côté vers l'abreuvoir, de l'autre vers le lavoir. En face de l'église, le monument aux morts porte deux inscriptions : du côté sud, Guerre à la guerre ; du côté nord, Paix entre tous les peuples. L'église Saint-Phal s'est effondrée une première fois vers 1600, puis une seconde fois en 1924. Un toit a été reposé en 1989 sur les ruines. Tour, façade et muraille appartiennent à une construction ogivale datant de 1207 à 1220. La façade est une belle construction au décor très soigné, avec élégance, harmonie décorative et richesse des sculptures. A l'intérieur, sur le chevet, le magnifique "Christ aux orties" en bois datant du XVIIe s. fut découvert dans les ruines de l'église en 1935.

Types

  • Communes