Organismes et entreprises

Mézilles

Village situé sur les bords du Branlin, petite rivière à truites. Outre l'église Saint-Marien des XIVe et XVIe s., plusieurs maisons à pans de bois existent encore au coeur du village. Le vieux pont avec le gué, la tour ainsi que le jardin Ribaudin du XIXe s, situé au coeur du village, méritent le détours. La commune s'est dotée d'un terrain de tennis, d'un terrain de pétanque, d'un terrain de football et d'un golf sur piste.

Lire plus
Petit village de Puisaye d’environ 600 habitants, entouré de bois, traversé par le Branlin (affluent de l’Ouanne), qui faisait tourner plusieurs moulins et une scierie…
Plusieurs gués la traversent, celui qui se trouve au « vieux pont » (16ème siècle) au cœur du village a été pendant des siècles un lieu de passage des voitures, attelages, troupeaux, seul passage de la rivière jusqu’aux années 1870.
La commune est étendue sur plus de 5000 ha avec des nombreux écarts (70 hameaux habités) l’ensemble village et territoire est inscrit « site naturel et urbain » depuis 1982.
La promenade dans le village est agréable, intéressante, on y découvre un habitat très varié depuis les maisons ouvrières des « ferrons » jusqu’aux belles demeures du 18e et 19e siècle, en passant par quelques maisons à pans de bois du 16è siècle.
L’église, dédiée à Saint Marien, mérite une visite avec sa voûte en bois récemment restaurée. Erigée à l’époque romane, elle a été rebâtie à la Renaissance où le collatéral et la chapelle seigneuriale ont été ajoutés.
Une grande partie du mobilier est inscrite à l’inventaire depuis 1976 : statues, autels, boiseries, lustre, le retable de l’Assomption offert par la Grande Mademoiselle lors de son exil au château de Saint Fargeau.
Les murs étaient ornés de peintures murales, l’une d’entre elles représentant le martyre de Saint Blaise a été restaurée, d’autres restaurations sont en projet.
Entre les 2 ponts, à proximité du lavoir, le jardin « Ribaudin », maintenant propriété de la commune est un lieu de promenade et de repos. Il conserve certains des aménagements typiques des jardins de la fin du 19e siècle –glacière, canaux, ile, pont japonais, verger, le potager a disparu. Tous les ans à l’Ascension s’y déroule la « Fête du Jardin », qui fait partie des nombreuses animations organisées par la municipalité et les associations.
La plus connue est le Bricabrac, brocante au deuxième week end du mois d’août qui attire de nombreux visiteurs.
Notez aussi la journée du vin (2ème samedi de février, la journée du cidre en octobre, la journée du Cheval (en même temps que la fête du jardin)....
On peut faire de belles promenades autour du village, un chemin de randonnée (5 et 11 kms) est balisé.
Mézilles conserve des vestiges de plusieurs mottes féodales, la mieux conservée est celle où s’élève encore, à 2 kms du village, le « château du Fort » (reconstruit au 18ème siècle),
Quelques commerces donnent vie au village : boulangerie, épicerie, bar-tabac, restaurants.
A noter, les terrains de boules et le golf sur pistes homologué pour les compétitions nationales. Un club de pêche très actif prend en charge l’alevinage du Branlin (rivière à truites de 1re catégorie).

Types

  • Communes