Villes

VERMENTON

Le bourg de Vermenton, jadis orné de fortifications, entoure la majestueuse église de ses petites rues bordées de maisons aux toits de tuiles bourguignonnes et aux caves témoignant de son riche passé viticole. Napoléon, Victor Hugo, Thomas Jefferson traversèrent un jour Vermenton, dont le nom, d'origine celte, signifierait pays de belles collines ou lieu des sources de la colline. L'église, de taille importante, a été commencée au XIIe s. et comporte un portail roman qui figure en bonne place dans les principaux traités d'architecture religieuse.
Un pont traversant la Cure, à l'endroit des Grands Moulins, fut construit en 1238 puis détruit pendant les Guerres de Religions au XVIe s. pour faire barrage aux Protestants. Un projet de reconstruction n'a jamais abouti.
Au XIXe s., Vermenton regroupait trois activités essentielles : la fabrication de la chaux à partir des carrières calcaires situées au nord de la ville, la viticulture qui produisait un vin réputé, livré à Paris par voie fluviale, jusqu'à la grande crise du phylloxéra. Mais surtout Vermenton était un centre de "tricage" : c'est là que l'on triait le bois qui, coupé dans les forêts du Morvan, était acheminé par la voie d'eau, assemblés en radeau.
La commune de Vermenton a obtenu le label Villes et Villages Fleuris deux fleurs, et témoigne d'un certain dynamisme tant par le nombre d'activités proposés que par les manifestations organisées tout au long de l'année.

Labels

  • Villes et villages fleuris